Identité: l’obligation de résultat du PLQ

Le gouvernement du Parti libéral a sagement décidé de ne pas déposer en catastrophe un projet de loi sur la laïcité ou la neutralité religieuse de l’État avant la fin de la dernière session parlementaire. La précipitation n’est pas de mise lorsqu’il est question d’enjeux aussi profonds et délicats. Cela étant dit, le gouvernement libéral a maintenant une obligation de résultat dans ce dossier.

Le Parti québécois est entièrement responsable du fiasco qu’a été son projet de Charte de la laïcité. Les problèmes et les risques inhérents à la démarche du PQ ont été identifiés dès que le projet de Charte a été coulé dans les médias. Il faut néanmoins admettre que l’attitude du gouvernement Charest eu égard aux questions identitaires a pavé la voie à l’approche populiste du PQ. On se rappellera que le PLQ a rapidement fait comprendre qu’il ne donnerait pas véritablement suite aux recommandations du Rapport Bouchard-Taylor et qu’il ne voulait pas approcher les questions liées à l’identité et à la place de la religion dans l’espace public avec une perche.… Continue reading

Mariage et union de fait: le paternalisme justifié du Conseil du statut de la femme

Au Canada, c’est au Québec que l’on trouve le plus grand nombre de couples vivant en union de fait. C’est aussi au Québec que le conjoint le plus vulnérable est le moins protégé au moment de la dissolution d’un couple non-marié. Le plus souvent, le « conjoint le plus vulnérable » est la conjointe. En gros, il n’y a pas de véritable partage du patrimoine et le conjoint le plus fortuné n’est pas obligé de verser une pension alimentaire, sauf une pension pour l’enfant né de l’union, le cas échéant.

Au moment du débat sur l’arrêt Éric c. Lola, j’étais malgré tout en faveur du maintien d’une distinction juridique significative entre union de fait et mariage. Cela m’a toujours semblé une question difficile, mais l’existence de l’ « union de fait » en tant que catégorie juridique distincte en droit de la famille offre une option supplémentaire aux couples en matière de vie conjugale.… Continue reading

The Unholy Alliance Between Conservatives and Progressives

Daniel and I have been arguing for several years that one of the main reasons why the reaction against a liberal and pluralist political model of secularism is strong in Quebec is that an unlikely coalition between some progressives, including some feminists, and conservative or culturalist nationalists took shape in the course of our ongoing debate on religious accommodation (see here, p. 4). With regard to the controversies about the status of religion in the public sphere, Quebec appears to be closer to many Western European countries than to ROC. The French social scientist Olivier Roy just published a very powerful piece in the NYT showing how the European far right has been pushing for an “aggressive” form of secularism in order to defend against an alleged Islamic threat. It still pays lip service to the notion of a Christian Europe, but it now arguably uses the language of liberal secularism more than the language of culture and tradition.… Continue reading

Impôt progressif vs tarification progressive: vers une démonstration plus étoffée?

Le gouvernement Couillard soupèse l’idée d’augmenter modérément le tarif des places en CPE pour les familles fortunées. Comme c’est toujours le cas lorsqu’il s’agit des questions touchant à la tarification des services publics, ce ballon d’essai suscite un débat passionné. Une des dimensions particulièrement intéressantes du débat sur la tarification progressive des places en garderies qui sont présentement à 7$ est qu’on peut s’y opposer pour des raisons qui sont elles-mêmes diamétralement opposées.

D’un côté, des personnes qui ne sont pas du tout à droite s’insurgent contre l’idée de devoir payer davantage que les ménages dont les revenus sont plus modestes en raison du fait qu’ils paient déjà, toutes proportions gardées, plus d’impôts que ceux qui sont moins fortunés. Comme notre système d’imposition progressive fait déjà en sorte que le taux marginal d’imposition des mieux nantis est plus élevé, il serait inéquitable de leur demander en plus de payer davantage pour des services publics.… Continue reading

Le Devoir/Options politiques

Bruce Wallace, le rédacteur en chef du magazine de l’IRPP Options politiques/Policy Options, m’a demandé au lendemain de l’élection du 7 avril de réfléchir aux causes et au sens du résultat. Le nationalisme québécois est à la croisée des chemins. De nouvelles mouvances se formeront. Je propose une façon d’interpréter l’appui historiquement faible en faveur du projet souverainiste. Mon but n’est pas tant de réfuter l’argumentaire souverainiste que de tenter de comprendre pourquoi il n’est pas très efficace présentement. Je ne cherche pas « à en découdre » avec les souverainistes, mais bien à participer à une réflexion collective sur notre parcours historique et notre situation politique. Le Devoir publie une version abrégée du texte ce matin, et la version complète se trouve dans le plus récent numéro d’Options politiques.

imageContinue reading

Le Rapport Godbout-Montmarquette : une place pour l’éthique économique et sociale?

Le débat d’éthique sociale et économique sur les finances publiques est très polarisé au Québec. Peu tentent de se frayer un chemin entre le discours du « Québec qui vit au dessus de ses moyens » et celui de la « dérive néolibérale ». C’était une des vertus de l’essai La juste part de mes collègues David Robichaud et Patrick Turmel de tenter de le faire. Le débat sur le Rapport Godbout-Montmarquette n’a pas jusqu’ici généré une réflexion collective à la hauteur des défis qui attendent le Québec. Tant la conception étriquée de la démocratie promue par M. Montmarquette que les attaques ad hominem contre les deux auteurs sont désolantes.

Cela étant dit, j’ai été déçu par les brèves recommandations proposées par les deux économistes. Admettons d’abord que leur rapport a été réalisé incroyablement rapidement et qu’il a la grande vertu de nous offrir le portrait le plus à jour de nos finances publiques.… Continue reading

Is Quebec More Left-Wing?

Joe asked the other day whether it is true that Quebec is more left wing than the rest of Canada. He thinks it’s a myth. Although he helpfully debunks some false beliefs about the alleged ideological contrast between Quebec and some of the other Canadian provinces, I want to suggest that he skips over several facts that arguably entitle us to reach a different conclusion.

If you look at public opinion and voting behaviour, it is true that it is far from clear that Quebec is straightforwardly leaning to the left. In 2007, the Action démocratique du Québec and its strong libertarian wing came close to winning the election. The Conservatives made some inroads in Quebec in the 2006 and 2008 federal elections. The Coalition avenir Québec did better than expected on April 7th. The common sense/slash-the-bureaucracy discourse is popular in many suburban and rural ridings in the province. And I’m leaving aside the identity dimension of contemporary debates on social justice.… Continue reading

Les mythes de PKP

Par Jocelyn Maclure et Daniel Weinstock

Ainsi, Pierre-Karl Péladeau estime que le fleurdelisé devrait être mis en berne tous les 17 avril pour commémorer la date funeste à laquelle la Loi constitutionnelle de 1982 fut mise en vigueur. Selon celui qui vient d’être élu député de Saint-Jérôme et candidat potentiel à la chefferie du Parti Québécois, c’est ce jour que s’installa au Canada un « gouvernement des juges », qui fut particulièrement fatidique pour les deux grands acquis de la Révolution tranquille: l’affirmation du fait français et la laïcité.

La lettre de M. Péladeau touche à des questions qui sont sans aucun doute très importantes. Il y est question de l’équilibre entre les différents pouvoirs dans une démocratie libérale, et du partage des compétences entre partenaires dans une fédération. Malheureusement, le propos ne se hisse pas au-delà de la caricature.

Commençons par l’idée que la Constitution de 1982 a instauré un gouvernement des juges.… Continue reading

The Ball is in ROC’s Court

Pretty much everyone agrees that last Monday’s election was one of the most meaningful in Quebec’s recent history. But not everyone agrees on what that meaning was. Some observers rightly noted that the Parti Québécois’ campaign was shockingly, and surprisingly, incompetent. From the moment Pierre Karl Péladeau raised the issue of Québec’s independence, the PQ seemed to slip into improvisational mode. But unlike good improvisational practice, party officials and operatives were not playing with each other, but against each other. This was at no point more evident than when three péquistes dealt with the question of whether the PQ’s secularism charter might lead to state employees being dismissed in three radically different ways on the same day. A second-rank candidate stated that they very well might. Cabinet Minister Jean-François Lisée opined that they most certainly would not. And Premier Pauline Marois, in what must surely rank as one of the most fly-by-the-seat-of-your-pants, make-it-up-as-you-go-along moments in recent campaign history, offered that the government might help find employment in the private sector for those public employees laid off because of their refusal to shed their religious apparel.… Continue reading

Is Quebec more left-wing than the rest of Canada?

There is a widespread perception that Quebec is more left-wing, or more “social-democratic” than the rest of Canada. Indeed, one branch of the sovereignty movement suggests that a commitment to social justice requires separation from Canada, because English Canada encumbers Quebec, preventing it from realizing its vision of a more egalitarian society. (It is because of this belief that many people in Quebec think of separatism as a natural extension of left-wing political commitments.)

This is an illusion. The part of Canada that I grew up in – Saskatchewan – was far more left-wing than Quebec has ever been. And it never once occurred to anyone that you couldn’t have “socialism in one province” (or that being a member of the Canadian federation in any way impeded the realization of the essentially socialist vision that was at the time predominant).

What makes Quebec distinct is the fact that, over the past 30 years, the Quebec political system has been tilted to the left.… Continue reading